Se lancer dans le Drop-Shipping en 7 étapes

En utilisant le procédé du drop-shipping pour vos sites e-commerce, vous pouvez transférer toutes vos commandes produits vers votre grossiste qui s’occupera de livrer le colis à votre client en indiquant le nom de votre société sur la facture.

Ce processus de vente en ligne est très apprécié par les petits e-commerçant qui ne peuvent pas se permettre d’avoir un gros stock immobilisé chez eux et qui voient dans le drop-shipping un excellent moyen d’économiser du temps et de l’argent. En effet, en ne vous occupant pas de la gestion de stock et du transport marchandise, vous éliminez de fait tout risque de rupture de stock liée à une mauvaise gestion de votre part et vous vous évitez une prise de tête sans nom si vous vous retrouvez avec des invendus à la fin de la saison.

Voici un petit schéma explication sur le fonctionnement d’une vente en drop-shipping :

 

Se lancer dans une aventure de vente en ligne est toujours une étape importante dans la vie d’un web-entrepreneur. Même si le drop-shipping atténue les risque liés à l’exploitation d’un site e-commerce, il est nécessaire de bien faire attention aux petits détails lorsque l’on met en place une e-boutique fonctionnant via un grossiste par du drop-shipping. Voici les sept étapes par lesquelles vous devrez passer pour vous lancer dans la vente en ligne en tant que drop-shipper.

1 – Avec ou sans site marchand dédié ?

Vous allez devoir décider si votre activité de drop-shipping pourra se reposer sur un site e-commerce dédié. Ce n’est en aucun cas une obligation : de nombreux dropshipper ne possèdent pas de boutique en ligne avec leur propre nom de domaine pour la vente de leur produit. Si vous n’avez pas les compétences pour mettre en place votre propre site e-commerce de A à Z, vous pouvez très bien vous créer une boutique de vendeur professionnel sur les principales places de marché existantes (Amazon, FNAC, Priceminister, Ebay…). Ces places de marché vous permettent de construire une boutique personnalisable (surtout pour Ebay) et vous pourrez ainsi prendre des commandes via ces places de marché. L’avantage est que vous bénéficiez déjà de la popularité de ces marketplaces. Ainsi, vous avez des millions de clients potentiel dès le lancement de votre activité. Aucun site e-commerce type « pure-player » ne peut se vanter d’un tel exploit :) L’inconvénient réside dans le fait que pour exister en tant que professionnel sur ces marketplaces, vous allez devoir payer un abonnement spécifique mensuel (entre 30 et 45€ selon les marketplaces) auquel se rajoutera le paiement d’une commission fixe à chacune des ventes effectuées (entre 13 et 17%)

2 – Choisissez quel produit vendre

Avant de devenir drop-shipper, il vous faut décider quels types de produits vous allez vendre sur votre espace de vente en ligne. Premier conseil : évitez de vous éparpiller sur des gammes trop importantes de produits. Sélectionnez plutôt des groupes de produits similaires ou une thématique bien précise comme par exemple, les produits bretons. L’avantage de se concentrer sur une gamme ou un segment précis de produits est que vous pourrez logiquement offrir plus choix à vos visiteurs. Vous pourrez également faire preuve d’une expertise dans un domaine donné pour vous rendre utile aux yeux des clients. Choisir des produits de la même thématique vous permettra également de créer des bundles avec facilité pour vos futures opérations marketing. Choisir un univers de vente précis rendra par la même occasion votre plateforme de vente plus cohérente avec ses ambitions.

3 – La recherche d’un grossiste

Après avoir correctement identifié les produits que vous allez vendre sur internet, vous aurez besoin de faire une recherche plus ou moins approfondie des grossistes disponibles pour votre thématique produit. En effet, selon les types de biens que vous allez vendre en ligne, il existe plus ou moins de grossistes spécialisés dans ces produits. Un secteur comme l’électronique grande ou la Hifi aura bien sûr plus de grossiste qu’une thématique sur les drapeaux bretons. Une fois que vous avez établi une liste des grossistes disponible pour votre secteur d’activité, il faudra bien vous renseigner sur les performances globales de chacun d’eux. Vérifiez en premier lieu le délai de livraison constaté pour chaque grossiste car ce facteur est primordial pour la réussite d’un e-business. Prenez également le temps de faire des recherches sur Google en tapant le nom du grossiste en question et parcourez les différentes pages jusqu’à ce que vous soyez en mesure de décider si ce grossiste sera votre futur partenaire commercial. Internet regorge de forum de discussion spécialisé et d’article de blog dédié au drop-shipment et à leurs acteurs. Une recherche approfondie sur le nom de marque d’un grossiste pour vous réserver bien des surprises sur la réputation de celui-ci

4 – Inscrivez-vous sur le site du grossiste

Une fois votre grossiste sélectionné, vous devrez vraisemblablement vous inscrire sur son site internet ou le contacter par téléphone pour ouvrir un compte spécial dédié au drop-shipping. Certains grossistes demandent aux postulants un dossier complet à leur retourner tandis que d’autres vont vous demander des informations très précises sur le statut juridique de votre e-business. Etant donnée la contrainte liée à la récupération de la TVA, la plupart des grossistes n’établiront un partenariat commercial avec vous que si votre activité est enregistré sous un statut adéquat (SA, SARl…). Attention, le statut d’auto-entrepreneur ne permet pas d’ouvrir un compte chez les grossistes et il faudra donc établir les démarches pour transformer le statut de son activité.

5 – La promotion de vos produits, la clé de votre réussite en ligne

La plupart des vendeurs en ligne se reposant sur le drop-shipping échoue très rapidement car ils n’attirent pas assez de visiteurs qualifiés sur leurs plateformes de vente et ne convertissent pas autant qu’ils l’auraient espéré. Le mythe de l’Eldorado online a encore la vie dure… La clé pour réussir son activité en drop-shipping est de drainer un nombre important de visiteur par le biais de différents canaux d’acquisition et de les transformer en client avec un site bien optimisé pour la vente. A noter que ces techniques d’acquisition de trafic sont valables quelque soit votre espace de vente en ligne (site e-commerce traditionnel, boutique professionnelle sur Amazon/Ebay…)

Voici une liste non-exhaustive des outils pour augmenter votre trafic et faire la promotion de vos produits sur le web :

  • Référencement payant, SEA, liens sponsorisés sur les principales plateforme d’affichage de publicité au coût par clic (CPC) : Adwords chez Google, Ad Center chez Microsoft, Yahoo Advetising… La régie publicitaire la plus importante et la plus intéressante est bien sûr Adwords grâce à au monopole complet du moteur de recherche Google. Les liens sponsorisés sont un excellent moyen d’attirer rapidement des visiteurs. La seule contrainte est que cela peut couter très cher selon les enchères des coût par clic et selon le le secteur d’activité visé. Mais si vous voulez vite faire connaitre vos produits, le référencement payant est certainement la meilleure solution.
  • Référencement naturel, SEO, apparition des les résultats naturels des moteurs de recherche principaux (Google, Yahoo, Bing). L’efficacité de ce type de référencement dépend de la concurrence de votre domaine d’activité. Plus votre secteur est concurrentiel, plus vous aurez à fournir un travail important et régulier pour espérer apparaître dans le top 3 des résultats organiques de Google. Le SEO se travail sur l’optimisation du site en lui-même pour les moteurs de recherche et sur l’augmentation de sa popularité qui s’effectue concrètement par l’acquisition de liens externes sur les pages principales de votre site de vente en ligne. Le référencement naturel met beaucoup de temps (et nécessite beaucoup d’argent !) à se mettre en place et ses effets ne sont visibles que bien après les travaux effectués. Mais une fois votre site ou espace de vente bien positionné sur les moteurs de recherche, les visiteurs seront nombreux et seront très qualifiés, ce qui veut dire que le taux de conversion devrait être supérieur à n’importe quel autre canal d’acquisition.
  • Review, tests produit et soumission sur des blogs spécialisés et sites d’article en ligne. Rédiger un test complet sur l’un de vos produits et le mettre en ligne sur différentes plateformes est un bon moyen de faire la promotion de ces produits et de passer pour un expert du secteur. Pour bien faire, veillez à rédiger un contenu dans un français impeccable (pas comme les articles de ce blog…), complet et argumenté au maximum. Décrivez tout ce qui vous plaît et tout ce qui ne vous plaît pas dans un produit afin de paraitre un minimum objectif. Insérez ensuite avec subtilité un lien vers votre page de vente pour les visiteurs potentiellement intéressés par vos offres. Soumettez ensuite ces reviews à des blogs, forums et sites thématiques, sur des plateformes de soumission de communiqué de presse gratuit et site d’article en ligne. En plus d’augmenter votre notoriété, ces tests rédigés vous permettront d’améliorer votre référencement naturel par la présence des liens à la fin de vos reviews.

6 – Le traitement des commandes

Vous avez fait le plus important : vous avez réussi à vendre vos produits. Il va maintenant falloir procéder au traitement des commandes pour livrer votre client via drop-shipment. Une fois que votre client a réglé sa facture via un système de paiement en ligne type Paypal (le plus simple d’utilisation pour les petits drop-shippers), vous devrez aller sur le site de votre grossiste et passer exactement la même commande que votre client et la régler. Ce qui changera dans le processus c’est le prix auquel vous allez acquérir l’objet et l’adresse de livraison. Concernant le prix d’achat, votre contrat commercial devrait intégrer une remise sur vos achats grâce à votre statut de drop-shipper. Vous allez donc réaliser un bénéfice sur cette différence de prix par rapport à un client lambda. Concernant l’adresse de livraison, mettez simplement celle de votre client pour que celui-ci soit livré par votre grossiste et faites en sorte qu’il reçoive une facture avec votre nom de marque et votre propre logo.

7 – Suivi des ventes et satisfaction client

Beaucoup de drop-shippers se relâchent totalement une fois la commande passée et expédiée. Mais attention, ce n’est pas parce que le client vous a payé via Paypal et que vous avez réglé un achat sur le site de votre grossiste que l’opération est terminée. Rappelez-vous que si un problème venait à survenir avec une commande, vous serez le SEUL responsable aux yeux du client ! Si un dysfonctionnement survient au niveau du paiement ou de la livraison, vous devrez prendre vos responsabilités et mettre la main à la pâte pour régler au plus vite le problème. N’hésitez pas à suivre de près vos commandes et à relancer vos clients pour savoir si leur livraison s’est correctement déroulée. Envoyez un mail et téléphonez à votre grossiste dès qu’une difficulté pointe le bout de son nez. La satisfaction de vos clients doit être votre priorité numéro 1 ! Lorsque vous commandez quelque chose sur internet, vous aimez lorsque le vendeur prend soin de vous et de votre commande ? Rappelez-vous qu’il se passe exactement la même chose avec votre clientèle.

En conclusion

En vous lançant dans la vente sur internet via le drop-shipping, vous pouvez oublier tous les problèmes liés à la gestion du stock produit et au transport des marchandises. Tout sera pris en charge par votre grossiste partenaire. En suivant les sept étapes évoquées dans cet article, vous pourrez rapidement mettre en place un business florissant aux risques minimum. Vous économiserez du temps (et de l’argent) que vous pourrez investir dans la promotion de vos produits et dans l’amélioration de votre service client.

Cet article vous a plu ? Faites tourner !

3 thoughts on “Se lancer dans le Drop-Shipping en 7 étapes

  1. Le Drop Shipping est vraiment la meilleure solution pour se lancer dans l’e-commerce sans le moindre risque! Ce n’est pas pour rien qu’aux USA ça marche aussi bien! Il existe de nombreux fournisseurs français et européens qui s’intéressent au DropShipping!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>