Découvrez ou acheter la Nintendo Switch la moins chère !



Les offres promotionnelles pour la petite dernière de Nintendo peuvent sembler rares mais elles existent bel et bien (si vous savez où chercher). L'éditeur japonais n'a peut-être pas officiellement réduit le prix de sa nouvelle et très populaire console, ni réduit le prix de ses jeux, mais il existe encore quelques bonnes affaires et des offres groupées.

Mais comme la demande pour la Nintendo Switch est si élevée, les bons plans ne durent pas longtemps pour les prix Nintendo Switch. Donc, si vous tombez sur une vraie affaire avec une promotion avantageuse pour la Switch, je vous recommande de la saisir de suite.


Le meilleur prix du moment

Après avoir comparé les tarifs de dizaines de boutique en ligne, voici l'offre la plus intéressante pour commander la Nintendo Switch moins chère :

Console Nintendo Switch avec Joy-Con rouge néon / bleu néon
281,99€ sur Eglobal Central, sans oublier 5,9€ de remise avec le code promo BUY599


Les bundles console + jeux

Console Nintendo Switch + Super Mario Odyssey
399,50€ sur Amazon

Console Nintendo Switch + Splatoon 2
399,90€ sur Amazon

Console Nintendo Switch + The Legend of Zelda: Breath of the Wild
415,60€ sur Amazon

Console Nintendo Switch + Super Mario Odyssey + Mario Kart 8
452,50€ sur Amazon

Console Nintendo Switch + Super Mario Odyssey + Zelda: Breath of the Wild
455,20€ sur Amazon

Console Nintendo Switch + Mario Kart 8 Deluxe + Zelda: Breath of the Wild
455,60€ sur Amazon


Mon avis sur la Switch de Nintendo



En résumé

La Switch corrige toutes les erreurs de la Wii U et double la meilleure fonction de cette console. La petite dernière du constructeur nippon offre un design et une prise en main réussie, ce qui apporte au joueur une excellente expérience vidéoludique. Autre détail : les exclusivités sur Switch sont adulées par les critiques.

J'ai aimé

  • Du matériel de jeu innovant
  • Pouvoir jouer n'importe ou, quand on en a envie
  • Un grand pas en avant par rapport à la Wii U
  • Les licences phares parfaitement réussies sur Switch

J'ai moins aimé

  • Durée de vie de la batterie
  • L'écran est un peu sombre à l'extérieur
  • Les accessoires (manettes officielles) hors de prix

Le hardware

Sans aucun doute, la Switch est différent de toutes les consoles de jeu vues auparavant. Il s'agit à la fois d'un appareil portable puissant et d'une console de salon pour la maison lorsqu'elle est connecté à votre téléviseur en HDMI. La possibilité de passer facilement d'un mode à l'autre en glissant le système dans son socle est ce qui la rend vraiment spéciale. Nintendo a doublé la meilleure caractéristique de la Wii U : pouvoir jouer à des jeux entièrement à l'écart de votre téléviseur. Mais contrairement à cette console, qui reposait sur une manette de jeu maladroite, la Switch est beaucoup plus raffinée. Et au final, vous n'avez plus à vous soucier de rester à portée sans fil.


Au fond, la Switch n'est qu'une tablette très puissante dédiée au jeu vidéo. Elle est pilotée par une version personnalisée de la puce graphique Tegra X1 de NVIDIA qui se trouve également au cœur du boîtier décodeur Shield de cette société. En fait, la console de Nintendo rappelle également la tablette Shield de NVIDIA, qui combinait auparavant les jeux portables et les jeux sur console domestique. La Switch est beaucoup plus costaude qu'une tablette typique avec une épaisseur d'environ 15,2 millimètres. Elle dispose également d'un écran de 6,2 pouces calbiré en 720p, une énorme amélioration par rapport à l'écran basse résolution de la Wii U. Et même si elle est conçue en plastique, elle reste assez solide pour survivre à quelques gouttes ou une chute pas trop importante.

Outre le bouton d'alimentation habituel, les commandes de volume et la prise casque sur le dessus de la tablette, la Switch dispose également d'un port USB-C sur le dessous pour la charge. C'est très agréable de voir Nintendo renoncer enfin aux câbles de recharge propriétaires. Il y a aussi une fente pour les cartes de jeu sur le dessus, une béquille à l'arrière pour maintenir la console de biais et une fente pour carte microSD nichée sous la béquille. La console est livrée avec 32 Go de stockage interne, mais je recommande d'acheter une MicroSD de 128 Go de stockage pour pouvoir y installer tranquillement vos jeux sur les mois et années à venir.

Oui, Nintendo a décidé de renoncer aux supports optiques avec sa Switch. Les cartes de jeu sur lesquelles il repose ressemblent aux cartouches utilisées sur la Nintendo 3DS et DS. Bien qu'il semble être un retour en arrière, l'utilisation de cartes fait beaucoup de sens aujourd'hui. Elles ne sautent pas comme les supports optiques (ce qui est important pour un appareil portable), elles chargent les données plus rapidement que les CD et DVD et elles peuvent aussi stocker beaucoup plus qu'auparavant.

Il ne s'agirait pas d'une nouvelle console Nintendo sans gamepads uniques. Les manettes Joy-Con de la Switch correspondent certainement à une demande vidéoludique précise. Ils ressemblent à deux manettes de jeu miniaturisées. Les deux sont équipés d'une manette analogique, quatre boutons sur la façade, deux boutons en haut et deux autres boutons sur les côtés. Il y a cependant quelques différences. Le Joy-Con de gauche a un bouton moins et un bouton pour prendre des captures d'écran. Le Joy-Con droit, quant à lui, dispose d'un bouton plus et d'un bouton "Home" pour revenir rapidement à l'écran d'accueil.

Glisser les Joy Con dans les straps inclus rend l'utilisation des boutons bien plus facile et vous donne des moyens utiles pour sécuriser les contrôleurs lorsque vous jouez à un jeu qui utilise des contrôleurs de mouvement. Et, comme vous l'avez probablement vu dans les vidéos promotionnelles de la Nintendo Switch, vous pouvez aussi tenir les manettes Joy-Con horizontalement pour les utiliser comme de minuscules manettes de jeu. Bien qu'il ne s'agisse pas exactement d'une façon idéale de jouer à des jeux vidéo modernes, ce concept vous permet de faire venir un ami pour des combats en tête-à-tête dans des titres comme Mario Kart 8 Deluxe ou Street Fighter.

A bien des égards, la Switch est défini par la façon dont vous utilisez les gamepads Joy-Con avec la tablette. Glissez-les sur le côté de la console et vous obtenez un système de jeu que vous pouvez emmener n'importe où avec vous. Vous pouvez également sortir la béquille, placer l'engin sur une table et tenir les manettes dans chaque main. Mais une fois que vous arrimez la tablette et glissez les manettes sur l'accessoire Joy-Con Grip inclus, vous avez affaire à quelque chose qui ressemble plus à une console de salon traditionnelle.


La station d'accueil du système est une plaque de plastique pour charger la console. Le dock offre des connexions d'alimentation, HDMI et USB 3.0 à l'arrière et on retrouve un rabat utile pour acheminer vos câbles et les ranger proprement. Il y a également deux ports USB supplémentaires sur le côté qui sont utiles pour charger les contrôleurs et les périphériques à faible bande passante. Bien qu'il ait un aspect assez simple en soi, le dock de chargement de la Switch est assez attrayante lorsque la console est en place. Et heureusement, Nintendo a facilité l'introduction de la console dans son dock. Je n'ai jamais eu de problème avec la Switch, elle ne s'est jamais désalignée.

Une excellente console portable

Bien qu'elle puisse sembler lourde aux premiers abords, la Switch est en fait très légère et facile à tenir à deux mains. Le plus important, c'est qu'on ressent des sensations à des années-lumière de la manette de jeu maladroite de la Wii U qui, rétrospectivement, n'était guère plus qu'un prototype pour la Switch. Chaque fois que j'ai fait tester la console à des amis, ils ont immédiatement remarqué à quel point elle était légère et équilibrée.

L'écran de la console est audacieux et net. Il fonctionne mieux à l'intérieur et par temps nuageux. Mais une fois qu'il y avait un soupçon de soleil dans le ciel, il était beaucoup plus difficile de voir quoi que ce soit sur l'écran. Et oui, je me suis assuré de désactiver les réglages automatiques de l'écran et d'augmenter la luminosité jusqu'au maximum. Même lorsque l'écran était suffisamment lumineux, sa réflectivité élevée était souvent un obstacle pour jouer sereinement. Comparé aux écrans que nous voyons aujourd'hui sur les téléphones et tablettes modernes, le moniteur de la Switch est nettement inférieure.

Bien qu'elle soit facile à tenir, la Switch n'est pas tout à fait adaptée pour être rangée dans une poche de jean. Elle sortira de la plupart des pantalons et des poches de veste, grâce à son cadre extra-large. C'est certainement le genre de gadget qui nécéssite un étui de protection pour le transport. Je recommande aussi de prendre un film de protection en plastique dur pour protéger l'écran (on sait jamais, une rayure peut très vite arriver).

J'ai testé The Legend of Zelda : Breath of the Wild pendant la majeure partie de cette critique. Zelda s'est très bien comporté. C'est certainement beaucoup plus lisse que les autres jeux que j'ai vu fonctionner sur le matériel NVIDIA X1. En particulier, les graphiques stylisés et très colorés de Zelda font un excellent travail de montrer l'écran de la Switch à l'intérieur.

Je n'ai eu aucun problème à jouer à Zelda pendant des heures avec le mode portable de la console. Les contrôleurs Joy-Con sont bien adaptés au jeu mobile puisqu'ils ne sont pas très grands. Tous les boutons des Joy-Con offrent une quantité décente de feedback même si vous ne pouvez pas vous attendre à énormément de choses de la partt de si petits boutons. Bien sûr, le fait d'avoir un pad directionnel traditionnel sur le côté gauche de la console me manque, mais j'y renoncerai volontiers pour pouvoir transformer les Joy-Cons en deux petites manettes de jeu pour des parties endiabliées entre amis. Cette dernière fonctionnalité n'est pas très utile dans Zelda, mais elle l'est dans des jeux comme Mario et les Lapins Crétins Kingdom Battle par exemple


Comme vous pouvez vous y attendre, la durée de vie de la batterie est le plus gros problème de la console japonaise. Je n'ai pu jouer à Zelda qu'environ deux heures et demie avant d'avoir besoin de brancher le cordon d'alimentation. Nintendo prétend que les jeux moins exigeants peuvent durer jusqu'à six heures mais je vais prendre ce chiffre avec des pincettes puisque le fabricant avait précédemment affirmé que l'autonomie sur un titre comme Zelda était d'environ trois heures. Il est clair que ce n'est pas le genre d'appareil que vous voudriez prendre pour un long voyage sans adaptateur d'alimentation ou avec une batterie de secours.

Puisqu'elle se recharge via un port USB-C, vous devriez être en mesure d'alimenter facilement les batteries typiques en mode veille. Vous pourriez avoir du mal à recharger à partir de certaines sources pendant que vous jouez à Zelda, car le système utiliserait techniquement plus d'énergie qu'il n'en prend.

C'était une expérience unique de jouer à Zelda dans le mode table top du Switch (avec la béquille en dehors), même si ce n'est clairement pas une façon idéale de jouer au jeu. C'est beaucoup plus immersif lorsque vous tenez la console dans vos mains. Cette béquille est, bien évidemment, l'élément le plus fragile de tout le système. Ce n'est qu'un mince morceau de plastique et j'avais souvent l'impression de l'arracher du système chaque fois que je l'utilisais. Au moins Nintendo reconnaît que cela pourrait être un problème : la société fait remarquer que vous pouvez simplement le remettre dans la Switch s'il tombe. Pourtant, c'est une composante qui pourrait ne pas durer trop longtemps dans les mains d'enfants indisciplinés ou de gamers vraiment hardcore.

Une excellente console de salon

La Switch est beaucoup plus familière lorsqu'elle est connectée à une TV. Dès que vous glissez le Joy-Cons dans l'accessoire Grip, il n'y a plus vraiment de différence entre la Switch et les anciennes consoles Nintendo. En tant qu'ancien propriétaire de Gamecube, j'ai également ressenti un peu de nostalgie en tenant le controleur. C'est similaire à l'excellente manette Wavebird de Nintendo dans vos mains même si les deux gamepads ne se ressemblent pas beaucoup.

Naturellement, Zelda Breath of the Wild offre au joueur une expérience beaucoup plus épique sur une grande télévision. Le jeu est tout simplement superbe avec de longues distances de vue, des effets de lumière spectaculaires, des personnages et des graphismes très détaillés. J'ai perdu le compte du nombre de fois que je me suis arrêter de bouger juste pour prendre en compte les environnements détaillés et les panorama magnifique de Zelda. En particulier, j'ai adoré la façon dont la lumière du soleil et les nuages ont lentement roulé sur les environnements expansifs du jeu. Le titre affichait cependant quelques problèmes de performance lorsque l'écran était rempli d'ennemis et de beaucoup d'action, mais ce n'était pas très handicapant in-game. Ce n'est pas vraiment une nouvelle que les capacités graphiques de la Switch ne sont pas compétitives par rapport à la PlayStation 4 Pro ou à la Xbox One. Mais après tout, ce n'est pas le marché que Nintendo vise en particulier.

Le Joy-Con Grip a tenu le coup pendant des heures de jeu, bien que les boutons plus petits sur les manettes étaient irritants pendant les sessions de jeu plus longues. Et curieusement, vous ne pouvez pas charger les Joy-Cons à partir de la manette fournie avec l'achat de la console. Vous devez les reconnecter à la Switch pour les recharger. Si vous voulez faire le plein d'énergie pendant que vous jouez à un jeu, vous devrez débourser 25€ de plus pour le support de recharge officiel qui permet de recharger les Joy-Con en jeu. Cette manette supplémenttaire inclut un port USB-C sur son dessus.


Alors que les Joy-Cons devraient techniquement durer environ 20 heures de jeu, il est toujours déconcertant de voir que Nintendo vous fasse payer un supplément pour le privilège d'un port USB-C. Et malgré son nom, ce support n'a pas non plus de batterie intégrée pour recharger les Joy-Cons.

La manette Switch Pro de Nintendo est une très bonne alternative solide pour les joueurs à la recherche d'une manette de jeu plus traditionnelle. Mais à presque 60€, c'est étonnamment cher. C'est le seul contrôleur Switch avec un pad directionnel, ce qui en fait un must si vous aimez les jeux de combat. Peu de temps après, j'ai commencé à favoriser le contrôleur Pro tout en jouant à Zelda et j'ai remarqué quelques problèmes de qualité de construction après quelques heures. La manette analogique droite du contrôleur s'est arrêtée de tourner en douceur et semble un peu rugueuse à certains endroits. C'est le genre de choses qu'une garantie couvre mais j'espère que ce n'est pas un problème répandu.

Autre fait surprenant : el n'y a actuellement aucun moyen d'obtenir de l'audio sans fil à partir de la console lorsqu'elle est connectée. C'est pourtant une caractéristique standard sur les consoles de salon d'aujourd'hui, même sur la Wii U ! Son absence pourrait poser un problème pour tous ceux qui veulent jouer la nuit sans déranger leur entourage. Il est possible que vous puissiez obtenir du son sans fil à partir de l'application mobile Switch, mais Nintendo n'a pas encore fait de commentaires à ce sujet.

Un eShop sympathique

La mise à jour Day-one de la Switch ajoute une multitude de nouvelles fonctionnalités que je n'ai pas pu tester lors de ma première évaluation. Plus important encore, il vous donne accès à l'eShop où vous pouvez télécharger de nouveaux jeux. Si vous avez utilisé les boutiques en ligne de Nintendo sur la 3DS, Wii U ou Wii, vous ne remarquerez aucun changement significatif. Il montre les jeux récemment ajoutés et il vous permet de garder un oeil sur les titres à venir. Et oui, si vous avez de l'argent sur un compte en ligne Wii U ou 3DS, vous pourrez le transférer dans la boutique en ligne Switch eShop lors de votre première connexion.


De même, la liste d'amis de la Switch me semble très familière, jusqu'à la résurrection de l'ID tant redouté. Heureusement, ce n'est pas la seule façon d'ajouter des amis pour du gaming multijoueurs : vous pouvez également choisir parmi les personnes proches de votre Switch ou les personnes avec qui vous avez jouées en ligne. Il n'y a pas grand-chose à faire avec la liste d'amis pour l'instant mais ce sera l'élément central de la prochaine application mobile de Nintendo.

Cependant, des questions demeurent

Même si j'ai adoré la capacité de la Switch de me laisser jouer n'importe où, il y a encore beaucoup de choses à vérifier. Le réseau multijoueur de Nintendo est gratuit pour les possesseurs de Switch jusqu'à l'automne mais il sera payant par la suite, tout comme les cartes Playstation Network ou les abonnements au Xbox Live Gold Membership. À ce stade, voici les tarifs pour profiter du online avec votre console Nintendo :

  • 3,99 euros pour 1 mois
  • 7,99 euros pour 3 mois
  • 19,99 euros pour 12 mois
  • 34,99 euros l'année pour l'offre familiale avec 8 détenteurs de compte

De plus, je n'ai pas eu l'occasion de revoir les nouvelles expériences de jeu vidéo Switch avant son lancement, comme la collection unique de mini-jeux 1-2 Switch. J'ai apprécié mon temps de jeu lors des avant-premières mais il aurait été agréable de le tester à la maison. La mince gamme de lancements de Nintendo n'inspire pas beaucoup d'espoir non plus. Mis à part Zelda et les licences Mario, il n'y a pas de titres incontournables. Mais j'ai hâte de mettre la main sur Arms, Mario Kart 8 Deluxe et Splatoon 2 plus tard cette année.

De toute évidence, Nintendo était un peu pressé de lancer sa console révolutionnaire. C'est dommage car il est difficile de peser complètement sur un système qui n'est pas tout à fait terminé. C'est aussi particulièrement inquiétant après l'échec de la Wii U, une console qui a été lancée avec une série de problèmes déconcertants. Si Nintendo veut rendre les acheteurs plus confiants quant à ses capacités à lancer du nouveau matériel gamer et des capacités de multijoueur en réseau, il faudra voir par la suite. Je mettrais à jour ce test complet dès que j'aurais l'occasion de tester plus de jeux et de fonctionnalités.

Quid de la concurrence ?

Bien que la Switch soit en concurrence avec toutes les autres consoles de salon du marché, il est clair que Nintendo n'essaie pas de les prendre de front. Au lieu de cela, comme avec la Wii, elle offre une expérience alternative. Bien sûr, vous pouvez obtenir des graphismes 4K sur d'autres consoles comme la PS4 Pro ou la Xbox One X mais poutrer vos amis sur Mario Kart ne nécessite pas un display full HD ultra haute résolution.


Enfin, la Nintendo Switch coûte aux alentours des 300€. Ainsi, si vous avez un budget limité pour une prochaine console, vous pourriez privilégier la PlayStation 4 Slim ou la Xbox One S. Ces consoles sont vendues au même prix mais offrent des bibliothèques de jeux vidéo beaucoup plus vastes et des dispositifs de mise en réseau multijoueur qui ont fait leurs preuves.

En conclusion

Nintendo a trouvé comment innover une fois de plus. La Switch est clairement différente des autres consoles et elle fait beaucoup de nouvelles choses que les joueurs vont apprécier. Mais la durée de vie de la batterie de la machine, les performances de l'écran en extérieur et les capacités jeu en ligne inconnues m'inquiètent. Nintendo nous a encore une fois séduit mais il reste encore un long chemin à parcourir pour prouver que la Switch n'est pas une autre Wii U.

Fabien-lebeller.fr - Tous droits réservés 2017 - Partenaires - Mon Blog Gaming