6 erreurs qui vous font perdre de l’argent sur Google Adwords

google-adwords

Utilisez-vous la régie publicitaire Google Adwords pour votre entreprise ? Si la réponse est non, vous il est peut-être temps de vous pencher sur ce formidable canal d’acquisition qui vous permet d’augmenter sensiblement le trafic de votre site internet pour peu que vous soyez prêt à mettre un peu d’argent dedans.

Pour ceux qui utilisent déjà les liens sponsorisés Adwords au quotidien pour leur business, cet article vous permettra de cerner les six principales erreurs qu’ils pourront rencontrer sur la gestion de leurs campagnes dans le futur. En plus de vous faire perdre de l’argent, ces erreurs peuvent vous dégouter de ce système à tout jamais à cause de retombées qui peuvent être beaucoup moins importante que prévu.

Voici donc les six erreurs les plus courantes des gestionnaires de campagnes Adwords et les méthodes pour obtenir plus de trafic avec moins d’argent.

1 – Vous ne parvenez pas à obtenir un « Quality Score » correct

Google Quality Score

 Le Quality Score, mélange de plusieurs facteurs de performances

Sur Adwords, le Quality Score est la règle ultime à suivre. Si vous ne savez même pas ce qu’il signifie et ce qu’il représente, il est temps de le travailler sérieusement.

Lorsque vous créez vos campagnes, Google Adwords définit pour chacun de vos mots-clés un Quality Score qui peut être comparé à un niveau de pertinence globale. Ce score va de 0 (le plus mauvais) à 10 (the best of the best).

Le Quality Score est calculé sur la base une multitude de critères spécifiques. Voici les plus importants classés par ordre d’importance :

  • le taux de clic de vos annonces (CTR) : cet indicateur est le reflet de l’attractivité de vos annonces. Plus vous possédez un taux de clic élevé, plus vos annonces intéressent potentiellement les internautes et plus elles semblent pertinentes aux yeux de Google. A l’inverse, un faible CTR indique que vos annonces ne sortent pas du lot et n’arrivent pas à attirer l’attention de vos prospects.
  • la conception de l’annonce : cet aspect est directement lié au point précédent. La régie Adwords va étudier la pertinence de votre annonce et des termes / expressions qui la constituent. Il s’agit de vérifier si la thématique de votre annonce correspond bien à la thématique du groupe d’annonce sur lequel elle est paramétrée.
  • la pertinence de la page de destination (Landing Page) : lorsque vous créez vos annonces, les algorithmes de Google détermineront la qualité de la page qui recevra les internautes une fois qu’ils auront cliqué sur votre annonce. Cette page d’atterrissage doit être très pertinente par rapport aux mots-clés qui lui sont rattachés au sein de votre groupe d’annonce.
  • l’historique de votre compte : Adwords va également étudier l’efficacité globale de votre compte, les performances de vos groupes d’annonces et de chacun de vos mots-clés. Plus vos annonces et mots-clés sont pertinents et efficaces dès le lancement de votre campagne, plus votre historique vous sera favorable dans le futur. A contrario, si vous enchainez les mois d’affichage avec un mauvais Quality Score (inférieur à 5), Adwords estimera que votre compte est peu performant et vous sanctionnera en vous faisant payer plus cher vos clics et en positionnant moins bien vos annonces.

La finalité d’avoir un Quality Score élevé ? Voir ses annonces Adwords mieux positionnées tout en payant moins cher le clic. Votre campagne Adwords devient donc plus rentable au fil du temps !

Si vous ne savez pas comment afficher le Quality Score à l’intérieur de vos groupes d’annonces, allez sur votre onglets « Mots-clés », cliquez sur « Colonnes » puis « Personnaliser les colonnes », cliquez ensuite sur le lien bleu « Caractéristiques » et ajoutez le champ « Niv. qual. »

Pour obtenir un bon Qality Score vous devez avant tout vous concentrer sur les points suivants :

  • Segmentez bien vos thématiques : créez un groupe d’annonce pour chaque mot-clé ou groupe de mots-clés. Dans l’idéal, choisissez une sémantique bien particulière pour votre groupe d’annonce et concentrez-vous dessus ainsi que sur certaines variations de mots-clés. N’ajoutez pas plus d’une dizaine d’expressions par groupe d’annonce.
  • Insérez ces mots-clés au sein de votre annonce, de préférence sur le titre cliquable en gras bleu et au sein du descriptif
  • Réalisez des annonces captivantes qui donnent envie aux internautes de cliquer dessus pour en savoir plus sur vos produits et services (pour rappel, un bon taux de clic aide à améliorer le Quality Score)
  • Toujours au sein de votre annonce, affichez intégrez si possible le mot-clé dans l’url qui sera affichée sur les pages de résultat de recherche
  • Optimisez votre page de destination pour qu’elle soit pertinente par rapport à votre annonce. Pour améliorer vos chances d’avoir un bon indicateur, intégrez un formulaire de contact ou un bouton d’ajout au panier bien visible sur cette page (qui doit être conçue pour déclencher une action)
  • N’hésitez pas à relever de manière significative l’enchère de votre coût par clic : enchérissez volontairement plus qu’indiqué quitte à baisser petit à petit votre CPC à la suite.

A l’heure actuelle, plus de 100 facteurs différents sont analysés et calculés pour établir le Quality Score d’une campagne Adwords. Si vous suivez correctement les pistes évoquées dans le paragraphe précédent, vous pouvez tout à fait obtenir un indicateur compris entre 7 et 10 sur chacun de vos expressions-clées.

Dans le cas de figure où vous possédez déjà un compte depuis plusieurs mois et que celui-ci affiche de mauvaises performances (Quality Score compris entre 3 et 5), il est tout simplement conseillé d’ouvrir un autre compte Google Adwords sur une nouvelle adresse email pour repartir sur de bonnes bases.

2 – Vous utilisez la même annonce pour tous vos mots-clés

annonce-google-adwords
Personnalisez vos annonces pour les rendre attractives !

Cette partie est intimement liée à la précédente mais il est important de souligner que chaque groupe doit posséder ses propres mots-clés et ses propres annonces publicitaires !

En ce sens, évitez à tous prix d’utiliser la même annonce pour l’ensemble de vos groupes, que ce soit par fainéantise ou par manque d’inspiration. Prenez le temps de creuser des annonces uniques et spécialement conçues sur la thématique de chaque groupe de mot-clé.

Rappelez-vous que plus l’annonce exposée à l’internaute sera pertinente par rapport à ses mots-clés tapés, plus elle aura de chance d’être cliquée et de bénéficier d’un bon taux de qualité. Et accessoirement, votre coût par clic diminuera sans impacter votre positionnement rendant ainsi vos liens sponsorisés beaucoup plus rentables !

3 – Vous ne faites pas de « split testing »

Split-Testing-Ad-Results1
Les tests A/B permettent de définir quelle annonce obtient le meilleur taux de clic

Le split testing, ou le test A/B, est le fait de tester l’efficacité de plusieurs annonces textuelles et graphiques pour en étudier l’impact sur votre audience et déterminer la plus efficace de toute.

Lorsque vous rédigez plusieurs annonces publicitaires pour un groupe thématique, vous ne pouvez pas savoir par avance laquelle sera la plus pertinente et la plus cliquée par les internautes.

Et c’est dans ce cas de figure que l’A/B testing intervient. La régie Adwords permet d’évaluer l’efficacité de toutes vos annonces en les affichant simultanément au cours de votre campagne. Pour profiter de ce système fabuleux, assurez-vous simplement de concevoir au moins deux annonces différentes pour chaque groupe sémantique et de les activer en même temps. Vous pouvez bien sûr en créer plus si vous le souhaitez mais sachez que vous obtiendrez des résultats beaucoup plus rapidement avec seulement 2 annonces distinctes.

A partir de quand pouvez-vous tirer des conclusions de votre split testing ? Plus vous aurez de clic sur chacune de vos annonces, mieux ce sera. En termes de temps passé, attendez au moins une semaine avant d’étudier les performances de vos annonces. En termes de clic, attendez d’avoir au moins 30 clics sur votre groupe d’annonce.

Il faut savoir que Google privilégie automatiquement l’affichage des annonces les plus efficaces. Aussi, à la fin de votre période de test A / B, regardez quelle annonce obtient le plus grand pourcentage d’affichage et débarrassez-vous de l’autre. Continuez ainsi l’opération en comparant l’annonce que vous avez gardée avec une variante de celle-ci. Au bout d’un moment, vous finirez par concevoir l’annonce quasi-parfaite qui vous fera économiser de l’argent sur Adwords.

4 – Vous ne suivez pas les conversions

google-adwords-conversions
Le suivi des conversions, un indicateur indispensable en e-commerce

Obtenir des clics est une très bonne chose. Obtenir des clics qui convertissent et qui vous font gagner de l’argent, c’est encore mieux !

Si dans le cas d’une activité de service il est difficile de suivre l’efficacité de votre campagne Adwords, dans le cas d’un site e-commerce, il suffit de paramétrer sur le profil Google Analytics que votre site est une boutique en ligne (option à cocher). Ensuite, il vous faudra rattacher votre compte Google Analytics à votre campagne Adwords pour que les clics soient pris en compte sur votre profil GA. Libre à vous de paramétrer un objectif de conversion selon votre situation.

Pour rattacher votre campagne Adwords à votre profil de statistiques, procédez comme ceci :

1) Sur votre compte Google Adwords, cliquez sur l’onglet « Outils et analyse » puis sur « Google Anlaytics »

2) Sur la liste de vos comptes Analytics qui apparaît, cliquez sur le profil de votre e-boutique pour afficher son rapport statistique

3) Cliquez sur « Admin » en haut tout à droite puis cliquez sur le nom de votre compte juste à droite de « Liste des comptes » (cela vous fera remonter d’un niveau)

4) Cliquez ensuite sur l’onglet « Sources de données » puis sur le bouton « Associer les comptes »

5) Choisissez d’inclure automatiquement les balises dans vos liens, sélectionnez le profil auquel doit être rattaché votre campagne Adwords et le tour est joué !

Avec le paramétrage d’un objectif de conversion sur votre compte Google Analytics, il vous sera possible de déterminer quel mot-clé a déclenché une vente sur votre boutique en ligne.

5 – Vous utilisez seulement le paramétrage « Requête large » pour vos mots-clés

google-adwords-options-correspondance
Les correspondances des mots-clés est très utile sur Adwords

Au sein de vos groupes d’annonce, vous pouvez choisir entre trois profils à appliquer pour vos mots-clés :

Requête large

Les requêtes larges déclenchent la diffusion de l’annonce dès qu’un mot-clé ou terme similaire est utilisé dans la requête de l’internaute. Votre annonce affichera donc même si d’autres mots sont inclus dans la requête, si les termes de la requête n’apparaissent pas dans le même ordre que le mot-clé, et si le terme tapé correspond au pluriel ou au synonyme de ce mot. Ce paramétrage permet une diffusion très large de vos annonces.

Expression exacte

Le paramétrage d’un mot-clé sur l’expression exacte entraîne l’affichage de votre annonce uniquement si le mot-clé est employé tel quel au sein de la requête de l’utilisateur. l’affichage de vos annonces peut également s’effectuer si d’autres termes sont présents avant ou après la requête cible. Cette méthode de ciblage permet d’affiner la recherche en permettant de ne pas diffuser les annonces pour certaines variantes inappropriées de vos mots-clés. en choisissant ce mode d’affichage, vos mots-clés apparaissent entre deux guillemets.

Mot clé exact

le mot-clé exact est la méthode la plus précise pour cibler l’affichage de vos annonces sur les termes et expressions de votre campagne Adwords. Les mots-clés exacts s’utilisent dès lors que vous souhaitez que votre annonce soit diffusée uniquement lorsqu’une requête correspond exactement au mot-clé défini, sans ajout de terme ni de lettres avant, entre et après le mot-clé. En choisissant ce paramétrage, vos mots-clés apparaissent entre deux crochets.

Mot clé à exclure

les mots-clés exclurent empêchent la diffusion de votre annonce lorsque les recherches comprennent un terme sans rapport avec l’annonce. Votre lien publicitaire n’apparaîtra pas si un mot-clé à exclure que vous avez défini, figure parmi les termes de recherche des internautes. Cette méthode est très efficace pour éviter d’affichage des annonces sur des requêtes non pertinentes par rapport à votre activité. Pour ajouter des mots-clés en négatif, ajoutez « - » juste devant votre mot-clé.

Dans le cas d’une campagne Adwords sur un secteur très concurrentiel, nous vous déconseillons d’utiliser le paramétrage « Requête large » qui déclenchera l’affichage de vos annonces un peu n’importe où, n’importe quand et n’importe comment. Utiliser ce mode fera également apparaître votre site sur des termes qui n’ont rien à voir avec vos produits et qui risquent de faire chuter dramatiquement votre taux de clic (ingrédient indispensable pour un bon Quality Score). Sur une campagne fraîchement créée, ce paramétrage automatique vous fera perdre votre argent tant que vous n’interviendrez pas sur chacun de vos mots-clés.

Si vous voyez que vos annonces se diffusent trop souvent, qu’elles crament votre budget et qu’elles n’entrainent pas les achats et actions escomptées, définissez les mots-clés les plus gourmands sur « Expression exacte » ou bien « Mot clé exact ».

6 – Vous envoyez les internautes uniquement sur votre page d’accueil

Lorsque les visiteurs cliquent sur vos annonces, où sont-ils redirigés ? Si la réponse est « sur la page d’accueil », nous vous demandons de faire très attention car cela peut vous faire perdre beaucoup de temps (et d’argent).

Dans l’idéal, vous aurez besoin de créer une page d’atterrissage (landing page en anglais) unique pour chacun de vos groupes d’annonce pour augmenter la pertinence de vos mots-clés par rapport à l’action attendue de votre internaute. Les meilleures pages d’atterrissage sont épurées, n’affichent pas d’éléments perturbants comme des publicités ou des infos non-relatives à la requête et intègre un bouton d’action bien visible nommé CTA (Call To Action).

Pour faire simple, vous devez vous imprégner de l’idée que l’internaute doit cliquer sur ce bouton dès qu’il arrive sur votre page au travers de votre annonce publicitaire. Que ce soit un bouton d’ajout au panier, de demande de devis ou de contact, vous devez le faire apparaître clairement sur votre page. Pour plus d’efficacité, faites apparaître ce bouton CTA au-dessus de la ligne de flottaison, à savoir la ligne qui délimite le champ ou l’internaute doit cliquer sur la barre de défilement pour atteindre le bas de page.

 

Pour conclure

Grâce à cet article, vous savez maintenant pourquoi votre campagne Adwords n’est pas aussi efficace qu’attendue et pourquoi vous perdez de l’argent. Quel que soit votre budget quotidien, vous devriez mettre en place les actions nécessaires pour rendre vos annonces et vos pages plus attractives et pertinentes aux yeux des internautes. A vous de jouer !

Cet article vous a plu ? Faites tourner !

One thought on “6 erreurs qui vous font perdre de l’argent sur Google Adwords

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>